Allez sur notre chaîne YouTube

Connecte-toi et partage des articles pour obtenir des récompenses

Vie locale

Portrait – Kamal Moummad : le Mantais devenu acteur américain

Portrait – Kamal Moummad : le Mantais devenu acteur américain

Aboubakry N’diaye – Publié le 29.01.2015, 05h00

KMLe rêve américain ! Actuellement en vacances chez sa famille, Kamel Moummad retournera à Los Angeles début février pour continuer sa vie d’acteur. Cet homme de 40 ans a le parcours d’un jeune de banlieue pas comme les autres. En effet, ancien basketteur professionnel, il a quitté Mantes-la-Ville en septembre 1995 pour tenter sa chance aux Etats-Unis afin de jouer en championnat universitaire.

Avec un Bac ES et un DUT en poche, il prend ses deux valises et les 500 dollars de ses économies pour s’envoler de l’autre côté de l’Atlantique. Exemple de réussite pour sa famille, il atterrit à Salt Lake City dans l’état d’Utah. « J’ai pris goût au basket comme toute ma famille » lance Kamal qui a débuté au CAMV à l’âge de 8 ans. « Ce n’était pas facile de quitter la France, j’ai fais beaucoup de sacrifices. J’ai  envoyé une cinquantaine de dossiers dans des facultés ».

Après six semaines au Weber State University, Kamal qui n’a pas les bourses pour continuer l’aventure doit quitter le campus. « Mon coach m’a dirigé vers une autre université, celle d’Aberdeen dans le district de Columbia. Là-bas, j’ai obtenu mon diplôme de deux ans en une année. Ce fut une année exceptionnelle pour moi, j’ai fini meilleur joueur de ma promotion ».

Son parcours, c’est aussi une année blanche entre 1996 et 1997 avant la rencontre inattendue d’Olivier Saint-Jean plus connu sous le nom de Tariq Abdul-Wahad (premier joueur français à fouler les parquets de la NBA Ndlr). Ce dernier le fait rentrer à Saint José en Californie, université où il a fait carrière. Tel un fils d’immigré ambitieux, Kamal obtient un Bachelor’s of arts et un MBA (Master of Business Administration).

Diplômé, K. Moummad rentre en France en 2000 puis met un terme à sa carrière de basketteur quelques mois plus tard. Baigné dans la culture américaine, il retourne en Californie en 2003. S’ensuit une carrière dans le mannequinat avec des publicités pour Macy’s, Nike, Adidas, Levi’s Starbucks ou encore Ralph Lauren. En 2008, il joue un rôle dans une comédie sur le basket (Semi-pro) avec Will Ferrell.

SAG-AFTRA

Membre du SAG-AFTRA, syndicat professionnel américain représentant plus de 160 000 acteurs et figurants du monde entier, Kamal quitte San Francisco et rejoint Los Angeles. « En 2011, j’ai pris la décision de me lancer dans une carrière cinématographique. J’ai huit films indépendants à mon actif mais pas de gros films » affirme-t-il.

Invité d’honneur de la onzième édition du festival du cinéma et migrations d’Agadir (novembre 2013 ndlr), Kamal possède plusieurs opportunités à ce jour. « J’ai des retombées médiatiques en Afrique et aux Etats-Unis ».

Avec son parcours flamboyant, Kamel peut espérer en des lendemains meilleurs. « Ma réussite, je la dois à toute l’éducation que j’ai reçue à Mantes de par ma famille, mes amis et consorts » conclut-il tout ému.

Références :

mantes-actu.net

Connectez-vous avec vos réseaux sociaux!

Data from MeteoArt.com