Régionales 2015 : le premier tour, c’est dimanche

abou
Par abou décembre 1, 2015 17:08

Régionales 2015 : le premier tour, c’est dimanche

A.N – Publié le 01.12.2015, 17h08

278ea60fce6990c8eca6bbe4a98ff0f9-627x326Près de 44,6 millions d’électeurs sont appelés aux urnes dimanche prochain dans le cadre du premier tour des élections régionales. Ce scrutin, qui se déroulera dans un climat marqué par les récents attentats à Paris et en plein milieu de la COP21, sera le dernier avant la présidentielle de 2017.

Comme le prévoit la loi du 16 janvier 2015, la France métropolitaine comptera à partir du 1er janvier 2016, 13 nouvelles régions* créées à partir des 22 anciennes en incluant la collectivité territoriale de Corse.

Mode de scrutin

Cette élection s’agira d’élire les 14 conseils régionaux de métropole et d’outre-mer ainsi que l’assemblée de Corse, l’assemblée de Guyane et l’assemblée de Martinique pour un mandat de six ans. Seul le conseil départemental de Mayotte, qui exerce également les compétences de la région et qui a déjà été renouvelé le 2 avril 2015, ne participe pas à ce scrutin.

Les conseillers sont élus au scrutin proportionnel à deux tours, avec prime majoritaire. Si, une liste décroche la majorité absolue (supérieur à 50%) au premier tour, le vote est terminé, et cette liste obtient un bonus de 25% des sièges, en plus du nombre de sièges liés à son score. Le reste est réparti entre les listes ayant au moins obtenu 5% des suffrages.

Si le premier tour ne suffit pas, seules les listes avec au moins 10% des votes peuvent se maintenir au second tour. Une fusion avec les listes ayant obtenu au moins 5% est possible.

La région Ile-de-France compte le plus grand nombre de candidatures avec 13 listes**. La bataille devrait se jouer entre Claude Bartolone (PS-PRG), Valérie Pécresse (LR-UDI-Modem) et Wallerand de Saint-Just (FN)

Les compétences des régions

Les 13 grandes régions créées en métropole par la loi votée l’an dernier auront compétence sur le développement économique, l’aménagement du territoire, la formation professionnelle, la gestion des lycées et les transports, y compris les transports scolaires.

Elles pourront jouer un rôle de coordination en matière d’emploi, mais sans toucher aux prérogatives de Pôle Emploi, et un rôle moteur en matière d’environnement. Elles auront aussi compétence sur la culture, les sports, le tourisme, l’éducation populaire et les langues régionales

* Les 13 nouvelles régions :

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Corse, Île-de-France, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Normandie, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur

** http://www.mantes-actu.net/regionales-2015-13-listes-avec-351-candidats-dans-les-yvelines/

mantes-actu.net

 

 

abou
Par abou décembre 1, 2015 17:08

Abonnez-vous à notre newsletter