Pierre-Yves Challande : « il est temps d’agir pour Limay»

abou
Par abou novembre 22, 2013 18:11

Pierre-Yves Challande : « il est temps d’agir pour Limay»

Limay (Yvelines) - Jeudi 21 nov. 2013 - Pierre-Yves Challande (64 ans) est candidat pour les municipales de mars prochain. (MA/Ab.N)

Limay (Yvelines) – Jeudi 21 nov. 2013 – Pierre-Yves Challande (64 ans) est candidat pour les municipales de mars prochain. (MA/Ab.N)

Aboubakry N’diaye – Publié le 22.11.2013, 18h00

Limay – Municipales 2014

Dans quatre mois, les électeurs de Limay seront appelés aux urnes pour désigner leur maire.

Dans cette ville de 16 000 habitants, Pierre-Yves Challande, 64 ans et ancien dirigeant de la Soval de 2000 à 2011 est le second candidat déclaré pour les municipales prévues en mars prochain. Pour le sexagénaire qui vit dans la commune depuis 2000, « il faut que Limay change ». Pierre-Yves Challande a déjà trouvé son slogan de campagne : Agir pour Limay. «Nous constatons tous les jours que notre ville se dégrade, déclare-t-il, je souhaite mettre rigueur et professionnalisme au service notre ville qui en a tant besoin. Aujourd’hui, la politique du gouvernement de gauche soutenur par le PC est dramatique. À Limay, ils n’obtiennent aucun résultat, il est temps d’agir ».

Investi par la fédération UMP des Yvelines, Pierre-Yves Challande conduira une liste d’intérêt local. Après avoir obtenu l’accord du Modem, le retraité qui tient à s’investir sur le long terme attend depuis juin dernier la réponse d’Arnaud Richard, député UDI et responsable de l’UDI 78. « J’aimerais que les sympathisants UDI rejoignent notre liste » a-t-il lancé.

Enfin, le candidat de droite nous a dévoilé un point de son programme. Celui-ci concerne les impôts : « il y a eu une augmentation de 5,5% des impôts locaux. Les Limayens ont de faibles revenus, les taxes ne doivent pas augmenter ».

abou
Par abou novembre 22, 2013 18:11
Écrire un commentaire

Sans commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Abonnez-vous à notre newsletter