Municipales à Mantes-la-Jolie : le PS des Yvelines ne soutient pas le candidat David Stefanelly

abou
Par abou février 4, 2020 22:17

Municipales à Mantes-la-Jolie : le PS des Yvelines ne soutient pas le candidat David Stefanelly

Aboubakry N’diaye – Publié le 04.02.2020, 22h17

Soutenu par la République en Marche et conduite par David Stefanelly conseiller municipal PS d’opposition à Mantes-la-Jolie, la liste « Rassemblement Mantes Avenir » a lancé sa campagne samedi dernier en présence d’Adrien Taquet secrétaire d’État auprès d’Agnès Buzyn ministre des Solidarités et de la Santé et des députés Aurore Bergé (LREM, 10ème circonscription) et Bruno Millienne (MoDem, 9ème circonscription).

Cette liste est notamment composée de Khadija Moudnib (LREM), et Michel Merelle, désigné chef de file du MoDem en juillet dernier. 

En novembre dernier, le parti socialiste des Yvelines avait exclut une alliance LREM, le MoDem et l’UDI. Premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste des Yvelines, Jacques Chesnais s’est exprimé lundi via un communiqué. Découvrez ci-dessous le communiqué :

« La fédération des Yvelines du Parti socialiste a découvert avec stupeur qu’à Mantes-la-Jolie, la liste prétendument « sans étiquette » composée de personnalités locales non engagées politiquement mais également de militants politiques issus de plusieurs partis de droite et de gauche – mais y figurant à titre personnel – a été « adoptée » par La République En Marche.

« L’adoption » s’est faite bruyamment, avec le parrainage d’un secrétaire d’État, et de deux députés de la majorité sous les protestations justifiées de ceux avec lesquels nous manifestons depuis plus de deux mois contre la réforme des retraites.

Le Conseil fédéral avait décidé de soutenir la démarche personnelle de David Stefanelly dans l’intérêt des Mantois, pour s’opposer à la droite affairiste qui gère cette commune, car aucune constitution d’une liste d’union de la gauche n’y était manifestement possible. Mais, ceci à la seule condition que cette liste reste sans étiquette et sans investiture d’un parti.

Ces conditions n’ont pas été respectées ! L’engagement personnel d’un militant socialiste ne peut pas le conduire à s’engager dans une démarche de soutien à un Parti de droite. Or contrairement à ce que laisse entendre David Stefanelly, le Parti socialiste ne soutient pas cette liste qui est désormais celle de la République en Marche, de l’UDI et du MODEM. ».

Suite au communiqué du PS des Yvelines, la liste « Rassemblement Mantes Avenir » a réagi ce mardi en fin d’après-midi :

“nous découvrons le communiqué de presse de ce jour du PS 78. Nous comprenons que cette démarche est politique et nous nous devons d’y apporter quelques réponses. Nous avons été fidèles à notre engagement avec toutes les parties prenantes : être clairs quant au fait que nous sommes une liste sans étiquette, ne pas faire figurer le logo du PS et pouvoir annoncer publiquement le soutien voté par le PS 78 lorsque David STEFANELLY a été choisi par le « RASSEMBLEMENT MANTES AVENIR » pour être tête de liste. Il suffit de relire les interviews que nous avons donnée dans le Parisien ou dans le Courrier de Mantes pour s’en rendre compte et ce encore ce samedi… jour pointé par le communiqué auquel nous apportons ces réponses.

La liste « RASSEMBLEMENT MANTES AVENIR » est, ainsi que nous le martelons depuis le 20 novembre, une liste citoyenne composée de personnalités locales issues de différents partis et de citoyens. David STEFANELLY (PS), Khadija MOUDNIB (LREM), Michel MERELLE (MODEM), Bernard MERY (UDI), avons décidé de constituer cette liste sur la base du fait qu’il est temps que la ville de Mantes-la-Jolie ait un Maire qui puisse enfin remplir ses fonctions de manière autonome et au seul service de l’intérêt des Mantais. Il est temps que notre ville ait un Maire qui, au sein de la CU GPS&O, ait pour seule motivation la bonne gestion du territoire et son attractivité pour qu’en fin le Mantois se développe.

Nous avons décidé d’unir nos forces pour sortir Mantes-la-Jolie de la léthargie dans laquelleelle s’enfonce depuis près de 20 ans. Nous nous sommes réunis autour d’un projet, évident, pour le bien de la ville. Notre tête de liste David STEFANELLY le détaillera dans les semaines qui viennent.

Notre rassemblement fonctionne car il est construit autour de fondamentaux que vous verrez à l’œuvre dans la politique que nous mènerons si vous votez pour nous le 15 mars 2020 : de vrais projets, l’implication de tous, la consultation, le débat, l’écoute et la bienveillance.

La venue de M. le Ministre ne constitue en rien un marquage LREM. Il est le signe que nous sommes écoutés, aujourd’hui, lors de notre campagne. Nous serons écoutés si demain nous gérons les affaires de la Ville. Notre ville est en très grande difficulté sociale contrairement au satisfecit de l’équipe en place depuis 25 ans. Le fait que nous ayons des relais ministériels nous sera d’une grande aide pour apporter des solutions aux problèmes rencontrés par les habitants de notre ville.

Loin des considérations politiciennes, nous nous concentrons sur le projet que nous présentons aux habitants de Mantes-la-Jolie. Notre campagne et nos interventions portent sur des sujets locaux et non nationaux. Il est impératif que les habitants comprennent que cette campagne n’est pas un référendum pour ou contre la politique nationale. Les municipales des 15 et 22 mars 2020 sont un référendum pour ou contre la politique de la majorité sortante. Nous représentons l’alternative pour un avenir dans l’intérêt des habitants. »

mantes-actu.net

abou
Par abou février 4, 2020 22:17

Abonnez-vous à notre newsletter