Municipales à Mantes-la-Jolie : le Parti Socialiste exclut une alliance avec LREM, ModeM et UDI

abou
Par abou novembre 29, 2019 06:00 Actualisé

Municipales à Mantes-la-Jolie : le Parti Socialiste exclut une alliance avec LREM, ModeM et UDI

Aboubakry N’diaye – Publié le 29.11.2019, 06h00

Dirigée par Khadija Moudnib (LREM), ex-adjointe au maire de Mantes-la-Jolie (2014-2017) et candidate battue aux législatives de 2017, une liste de rassemblement (LREM, MoDem, UDI, PS) est en cours à Mantes-la-Jolie pour les élections municipales de 2020. 

Premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste des Yvelines, Jacques Chesnais s’est exprimé via un communiqué après les articles parus dans Le Parisien (26 novembre) et le Courrier de Mantes (27 novembre). Conseiller municipal d’opposition à Marly-le-Roi, Jacques Chesnais a notamment déclaré qu’il n’existe aucune alliance avec les partis cités (LREM, MoDem, UDI).

Ci-dessous le communiqué :

Le Parisien, dans son édition du 26 novembre, ainsi que le Courrier de Mantes, le 27 novembre, se sont faits l’écho d’une liste de rassemblement en cours de préparation à Mantes-la-Jolie associant plusieurs personnalités politiques locales ainsi que des membres de la société civile.

Cette démarche inclut notamment David Stefanelly, secrétaire de la section socialiste de Mantes-la-Jolie. Les articles de presse laissent entendre qu’une union entre partis politiques (PS, LREM, Modem et UDI) aurait pris place autour de cette démarche.

La Fédération des Yvelines du Parti Socialiste tient à préciser, conformément à la décision déjà prise par son Conseil fédéral et aux orientations nationales du Parti, qu’il n’existe aucune alliance avec les partis cités. 

Dans la perspective des élections municipales, si chacun.e de nos militant.e.s est bien sûr libre de ses engagements locaux dans des listes de rassemblement associant différentes sensibilités politiques, le Parti socialiste n’accordera toutefois son investiture ou son soutien qu’à des listes de gauche.

Nous ne conclurons aucun accord local avec des partis de droite à la politique desquels nous nous opposons au niveau national. Il s’agit là d’une question de principe et de cohérence.

mantes-acte.net

abou
Par abou novembre 29, 2019 06:00 Actualisé

Abonnez-vous à notre newsletter