Mantes-la-Jolie – Interview : Alssin Yamfu, élu à la jeunesse, accès à l’emploi et aux formations

abou
Par abou mai 29, 2020 05:00

Mantes-la-Jolie – Interview : Alssin Yamfu, élu à la jeunesse, accès à l’emploi et aux formations

Aboubakry N’diaye – Publié le 29.05.2020, 05h00

À Mantes-la-Jolie, le conseil municipal d’installation s’est tenu lundi dernier à huis clos au parc des expositions en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Parmi les 43 conseillers municipaux figure un marcheur de la première heure. Son nom : Alssin Yamfu.

Originaire de la cité du Val Fourré à Mantes-la-Jolie et banquier de profession, le trentenaire a été nommé conseiller municipal délégué à la jeunesse, à l’accès à l’emploi et aux formations. Novice en politique, il a notamment oeuvré pour La République En Marche lors de la campagne présidentielle et législative de 2017 sur la huitième circonscription des Yvelines et particulièrement à Mantes-la-Jolie.

Avec deux autres marcheurs (Aliou Gassama conseiller municipal, Edwige Hervieux adjointe au maire transition écologique et NTIC*), Alssin Yamfu a décidé de rejoindre fin janvier 2019 la liste Mantes Unie conduite par le maire LR Raphaël Cognet.

Nous l’avons rencontré 48 heures après sa nomination pour un entretien.

Mantes Actu : Vous êtes élu quatre ans après votre engagement en politique notamment lors du lancement d’En Marche. Quelle est votre première réaction ?

Alssin Yamfu : C’est un honneur et une fierté d’être un élu de la ville de Mantes-la-Jolie. C’est avant tout un devoir qui m’a été confié. Désormais, il faut travailler sans relâche pour apporter le meilleur aux Mantaises et aux Mantais.

M-A : Vous avez été nommé conseiller municipal délégué à jeunesse, à l’accès à l’emploi et formations. C’est un grand chantier pour une ville comme Mantes-la-Jolie où le taux de chômage est élevé chez les jeunes ?

A-Y : Un énorme travail a été fait ces six dernières années par l’ancienne équipe municipale dont certains sont encore présents. Mon objectif sera de continuer sur cette lancée tout en apportant mon abnégation, mon expérience et bien évidemment mon savoir-faire. Je veux aider cette jeunesse qui est en attente de réponses immédiates.

M-A : Marcheur de la première heure, comment abordez-vous ce nouveau mandat?

A-Y : Comme je l’ai dit précédemment avec beaucoup d’enthousiasme. Mantes-la-Jolie possède un vivier. Les jeunes sont motivés, il y a des talents. Mais un grand nombre d’entre eux sont en décrochage scolaire et professionnel. Notre objectif sera d’accompagner l’ensemble de ces jeunes. J’ai souvent eu l’occasion de discuter avec cette jeunesse parfois sans repères.

Il faut dès maintenant les accompagner. Issu du quartier du Val Fourré, j’ai réussi à me former professionnellement. Ils doivent se mettre en tête qu’ils peuvent s’en sortir.

M-A : Un dernier mot ?

A-Y : Mantes-la-Jolie a une chance d’avoir un maire jeune, compétent, à l’écoute de la population avec une équipe dynamique.

*Nouvelles Technologie d’Information et de Communication

mantes-actu.net

abou
Par abou mai 29, 2020 05:00

Abonnez-vous à notre newsletter