Allez sur notre chaîne YouTube

Connecte-toi et partage des articles pour obtenir des récompenses

À la une

Mantes-la-Ville : Hassna Moummad provoque un entretien avec le ministre François Lamy

Mantes-la-Ville : Hassna Moummad provoque un entretien avec le ministre François Lamy

Aboubakry N’diaye – Publié le 22.10.2013, 14h36

Samedi 19 octobre 2013 - Sénat (Palais du Luxembourg) - La conseillère municipale Hassna Moummad échange avec le ministre délégué à la Ville François Lamy

Samedi 19 octobre 2013 – Sénat (Palais du Luxembourg) – La conseillère municipale Hassna Moummad échange avec le ministre délégué à la Ville François Lamy

Les évènements s’enchaînent depuis plusieurs semaines à Mantes la Ville et replacent la mairie sous les feux des projecteurs.

En effet, Hassna Moummad, conseillère municipale de Mantes la Ville depuis 2008 s’indigne de la non-action du maire. Samedi dernier, elle s’est rendue à la 12ème édition du Grand Prix des Talents des Cités au Sénat. À l’initiative du ministère de la Ville et du Sénat depuis 2002, ce concours récompense une quarantaine d’entrepreneurs originaires des quartiers dits « difficiles ».

«On me disait que ce n’était pas possible alors j’ai franchi les barrières»

La conseillère municipale s’interroge pourquoi depuis 2008 aucun jeune entrepreneur Mantevillois n’a participé à cet événement soutenu par les plus grandes entreprises françaises. « Depuis 2008, les jeunes ont été les premières victimes de la crise. En 2010 à Mantes-la-Ville, plus d’un jeune actif sur cinq (29 %) âgé de 20 à 24 ans était sans emploi. C’était quatre fois plus qu’en 1975 (5,3 %)» a-t-elle déclaré via un communiqué.

Hassna a décidé d’utiliser ses réseaux. « On me disait que ce n’était pas possible alors j’ai franchi les barrières. J’ai escaladé le protocole puis j’ai réussi à me faire inviter par un ami. J’avais pour seul objectif de demander au ministre délégué à la Ville François Lamy  de venir à Mantes-la-Ville rencontrer les jeunes talents et de lui transmettre un dossier qui regroupe tous les talents de Mantes » a-t-elle ajouté.

Mantes la Ville est en zone de sécurité prioritaire depuis un an. La précarité dans l’emploi à Mantes-la-Ville a augmenté, celle-ci génère insécurité et pauvreté. « Malheureusement, Mme le maire a des idées des années 90 avec une pointe de misérabilisme. Les jeunes n’ont pas besoin de psychologue ni d’un camion déambulant pour prendre le thé comme la préconiser le Maire : ils veulent un job! » révèle la conseillère municipale.

4 mantais lauréats en 2002

En 2002, quatre mantais ont reçu le prix des Talents des Cités. Il s’agit d’Aziz Senni membre fondateur de l’UDI, Rachida Khalil (comédienne), Fahim Benchouk (co-fondateur RDC 95.5) et Abdellah Aboulharjan (PDG Fab Voyages). Tous ont reçu une bourse de 5000€ grâce à cette opération. Originaires du Val Fourré, ce Grand Prix leur avait permis leurs expansions médiatiques.

Connectez-vous avec vos réseaux sociaux!

Data from MeteoArt.com