Mantes-la-Jolie – Cours La Boussole : des élèves vont mesurer la qualité de l’air avec un ballon solaire

abou
Par abou mars 12, 2021 12:10

Mantes-la-Jolie – Cours La Boussole : des élèves vont mesurer la qualité de l’air avec un ballon solaire

Aboubakry N’diaye – Publié le 12.03.2021, 12h08

Le 18 mars 2021, les élèves du Cours La Boussole font voler un ballon solaire, qu’ils ont conçu eux- mêmes, pour mesurer la qualité de l’air à Mantes-la-Jolie. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’école Polytechnique et le réseau d’écoles Espérance banlieues.

Pour donner vie à ce projet écologique, les élèves de CM1/CM2 de l’école ont réalisé plusieurs ateliers. La conception du ballon solaire de 4 mètres de diamètre, qui vole uniquement grâce à l’énergie solaire, et la conception de la nacelle ont été les premières étapes.

Place ensuite à la programmation d’une station météo où les élèves incluent des capteurs pour mesurer le CO2, la température, la pression et l’altitude. Une fois le vol effectué, les élèves vont analyser les données récupérées par le ballon.

Ce projet de ballon solaire, réalisé en partenariat avec le pôle Diversité et Réussite de l’école Polytechnique et la start-up Vittascience, a plusieurs objectifs. Il permet d’initier les élèves à des notions de physique telles que la pression de l’air et la teneur en CO2. Ils sont aussi sensibilisés aux notions de programmation grâce à une carte numérique, connectée au ballon, qui leur permet de récolter les données qu’ils souhaitent.

« Les élèves ressentent une grande fierté d’avoir mené ce projet de bout en bout. C’est important car ils ont fabriqué ce ballon de leurs propres mains » explique Oussema Rannen, élève polytechnicien, en charge du projet dans le cadre de son stage de formation humaine au Cours La Boussole. « C’est également une belle opportunité pour sensibiliser les enfants aux enjeux du développement durable. »

Implanté au cœur du quartier du Val Fourrée à Mantes-la-Jolie, le Cours La Boussole est une école primaire qui a ouvert ses portes en 2016 à l’initiative d’entrepreneurs mantais. Il accueille aujourd’hui 70 élèves du CP au CM2 et fait partie du réseau Espérance banlieues.

Espérance banlieues compte aujourd’hui 17 écoles implantées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Elles répondent à un double enjeu d’équité scolaire et culturelle : prévenir le décrochage des élèves dès le plus jeune âge ; favoriser leur découverte de la France pour les aider à se sentir réellement intégrés et à se projeter en tant qu’acteurs dans notre société.

mantes-actu.net

abou
Par abou mars 12, 2021 12:10

Abonnez-vous à notre newsletter