Macron giflé : « un acte lâche, stupide et inadmissible » pour Pierre Bédier, le président du département

abou
Par abou juin 8, 2021 17:02

Macron giflé : « un acte lâche, stupide et inadmissible » pour Pierre Bédier, le président du département

Aboubakry N’diaye – Publié le 08.06.2021, 17h00

En déplacement dans la Drôme ce mardi, Emmanuel Macron a reçu une gifle de la part d’un homme. La vidéo, authentifiée, circule sur les réseaux sociaux. Deux personnes ont été interpellées puis placées en garde à vue pour “violence volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Le président de la République effectuait dans le département la deuxième étape de son tour de France des territoires, débuté la semaine passée dans le Lot. Le chef de l’État s’est rendu dans un lycée hôtelier de Tain-l’Hermitage.

Président du conseil départemental des Yvelines,  Pierre Bédier a réagi à cette agression envers le chef de l’État :

« Aucune frustration, aucune douleur, aucune souffrance ne peut justifier quelque violence que ce soit en démocratie. Seule la voix des urnes est acceptable parce qu’elle est la frontière entre la barbarie et la civilisation. Quelles que soient les erreurs, les fautes qu’ait pu commettre Monsieur Macron, il ne peut en être jugé que par le corps électoral. Toute autre attitude nous conduirait à une épouvantable régression politique.

En outre, il est le Chef de l’Etat et le Président de la République ce qui lui confère une immense portée symbolique qui va au-delà de sa seule personne; s’en prendre à lui ainsi c’est s’en prendre à l’Etat et à la République donc à la France. C’est inadmissible.

Et je tiens à l’assurer ainsi que son épouse et sa famille de toute ma sympathie personnelle face à cet acte lâche et stupide. »

En visite aux Mureaux en février 2018, Emmanuel Macron s’était ensuite rendu à Versailles pour rencontrer Pierre Bédier à l’hôtel du département. Les deux hommes s’étaient longuement entretenu notamment sur le dossier du Grand Paris. 

mantes-actu.net

abou
Par abou juin 8, 2021 17:02

Abonnez-vous à notre newsletter