Allez sur notre chaîne YouTube

Connecte-toi et partage des articles pour obtenir des récompenses

À la une

LREM Yvelines : Pierre Luce sur le départ, un nouveau référent nommé début janvier 2022

LREM Yvelines : Pierre Luce sur le départ, un nouveau référent nommé début janvier 2022

  • 35
    Shares

Aboubakry N’diaye – Publié le 07.12.2021, 17h55

C’était dans l’air depuis plusieurs semaines. À la recherche d’un nouveau souffle alors que la présidentielle 2022 se profile, le parti La République en Marche renouvelle les référents départementaux, responsables de l’animation du mouvement créé par Emmanuel Macron dans plusieurs départements.

Les Yvelines n’échappent pas à la règle et c’est ainsi que l’avenir politique de Pierre Luce, référent LREM des Yvelines depuis début 2019, est en suspens.

Des résultats électoraux en demi-teinte 

Pierre Luce paie certainement le prix d’une gestion ratée des dernières élections. Aux départementales de juin dernier, LREM n’a réussi à investir que 5 binômes sur 21 possibles. 

Lors de l’été 2020, il avait également été investi par le mouvement présidentiel pour une législative partielle dans la ème circonscription (Trappes, Élancourt) suite à la nomination de Nadia Hai comme ministre délégué à la ville, et n’avait recueilli qu’un maigre 15,42% des voix, éliminé dès le premier tour.

« Il ne semble plus être l’homme de la situation, notamment au moment où LREM doit s’élargir à toutes les forces de la majorité présidentielle » confie un marcheur de la première heure

Les candidats potentiels

Selon nos informations, Mickaël Littiere, adjoint au maire à Conflans-Sainte-Honorine, conseiller communautaire GPSEO coche toutes les cases. Ce dernier a récemment lancé avec une vingtaine d’autres maires et élus, les comités de soutien yvelinois à la réélection d’Emmanuel Macron. 

Mais il n’est pas le seul pressenti par le parti macroniste. Frédéric Veye dit Chareton était candidat en 2019 contre Pierre Luce. L’élu d’opposition de Dampierre-en-Yvelines commune de l’arrondissement de Rambouillet pourrait être poussé à proposer une nouvelle fois sa candidature.

Valentine Tessier, avocate Versaillaise et ancienne référente à Paris pourrait avoir les faveurs des instances nationales.

Tous les trois figuraient sur sur la liste de Laurent-Saint-Martin aux dernières élections régionales. 

Le changement pourrait aussi venir de Trappes avec Aicha Borges, candidate aux départementales en juin dernier et présente depuis les débuts d’En Marche. Le nouveau référent départemental devrait être connu début janvier 2022.

mantes-actu.net

  • 35
    Shares

Connectez-vous avec vos réseaux sociaux!

Data from MeteoArt.com