Culture et Covid-19 : la ville d’Aubergenville s’est adaptée et a réinventé

abou
Par abou mai 16, 2021 14:36

Culture et Covid-19 : la ville d’Aubergenville s’est adaptée et a réinventé

Aboubakry N’diaye – Publié le 16.05.2021, 14h35

À Aubergenville la Culture occupe une place importante et malgré une année compliquée pour ce secteur, l’innovation et la créativité n’ont pas manqué. D’abord, un patrimoine riche et diversifié avec différents lieux et différentes pratiques qui s’est perpétuellement adapté au contexte sanitaire. Une bibliothèque refaite à neuf qui a su ajuster ses accueils et qui a pratiqué le « click and collect » tout au long de la pandémie. 

La Maison Des Arts d’Hérubé, conservatoire à rayonnement communal, lieu de vie culturel incontournable, où se rencontrent la danse, le théâtre et la musique, a pu proposer des cours à distance dans la plupart des disciplines ainsi que des projets de spectacles d’élèves en vidéo.

La Maison De Voisinage, structure de proximité où les activités culturelles prennent aussi une part considérable au sein de la programmation annuelle, a multiplié les expositions virtuelles et les sorties en plein air à la découverte du patrimoine naturel. Les associations culturelles ont elles aussi dû innover pour rester au plus proche de leurs adhérents.

Le cinéma Paul Grimault a toutefois eu davantage de difficultés au regard du strict respect des mesures sanitaires. Par ailleurs une opération de réhabilitation du cinéma est aujourd’hui nécessaire et même obligatoire pour sa mise aux normes en matière de sécurité, de confort et d’accessibilité. Ces travaux sont aujourd’hui estimés à plus de 700 000 euros. 

« Malheureusement nos finances ne nous permettent pas d’investir une telle dépense dans le contexte actuel, explique le Maire, Gilles Lécole. Nous faisons déjà beaucoup pour la Culture et je dois aussi veiller aux équilibres dédiés aux loisirs sur notre ville, tant sur le sport, qu’aux différentes animations proposées aux Aubergenvillois ». Malgré la volonté et le dynamisme du personnel y travaillant, le cinéma doit donc rester fermé. 

Un investissement important pour la commune

Près de 2 millions d’euros sont consacrés chaque année à la culture à Aubergenville ce qui représente plus de 10% du budget communal (contre 5% consacrés au Sport)

De nouvelles activités sont déjà imaginées dès cet été pour démocratiser encore plus l’accès à la culture et à la création artistique avec la volonté de poursuivre tout de même la culture cinématographique mais différemment.

« Nous travaillons déjà sur l’organisation de séances de cinéma en plein air, et sur la projection de films dans nos structures municipales comme à la Maison De Voisinage, à l’auditorium de la Maison Des Arts ou encore à la Nacelle », ajoute Gilles Lécole. « Et nous continuerons d’assurer bien entendu le transport du public scolaire vers les cinémas de nos villes voisines ».

Une belle surprise culturelle est prévue dès la prochaine rentrée scolaire pour les élèves du collège Arthur Rimbaud par la création d’une classe à horaires aménagés en musique (C.H.A.M) à dominante vocale. Celle-ci étant le fruit d’une étroit partenariat entre la commune et l’établissement dont le projet pédagogique a été élaboré conjointement par le collège et la Maison des Arts.

mantes-actu.net

abou
Par abou mai 16, 2021 14:36

Abonnez-vous à notre newsletter