ASM Canoë-Kayak : une septième place pour Le Moel en Hongrie

abou
Par abou mai 27, 2021 13:35

ASM Canoë-Kayak : une septième place pour Le Moel en Hongrie

Aboubakry N’diaye – Publié le 27.05.2021, 13h35

Après les sélections nationales du 1er mai,  la Fédération Française de Canoë-Kayak (FFCK) avait souhaité envoyer une forte délégation à la première manche de Coupe du Monde qui se déroulait à Szeged en Hongrie du 12 au 16 mai.

Composée d’une trentaine d’athlètes, l’équipe de France a eu beaucoup de mal à tirer son épingle du jeu dans un contexte très relevé où les meilleures équipes européennes avaient souvent engagé deux bateaux par épreuve.

Lors de ce premier déplacement international de la saison olympique, les tricolores ont éprouvé beaucoup de difficultés à afficher leur compétitivité habituelle. Affecté par la non-qualification administrative de Guillaume Burger en K1 1000m qui avait pourtant justement gagné sa place en terminant 2ème de la course de qualification olympique, le clan tricolore n’a pu que sombrer dans la morosité et l’abattement généralisé.

Dans cette ambiance délétère, le Mantais Franck LE MOEL a été pourtant une des rares satisfactions du camp français.  Associé en kayak biplace 500m à son complice des championnats d’Europe U23 en 2014 à Mantes, Guillaume Le Floch-Decorchemont de Condé-sur-Vire (50), il a encore prouvé aux techniciens fédéraux sa capacité de se surpasser lors des grands rendez-vous internationaux.

Cet équipage rodé depuis de nombreuses années remportait avec aisance sa demi-finale en devançant sur la ligne d’arrivée les équipages hongrois et portugais. La finale a été un peu décevante pour les deux compères qui n’ont pas réitéré leur finish des qualifications. Ils se sont vu passés par ces mêmes hongrois et portugais sur la fin de cette course remportée par le K2 espagnol composé du champion olympique de Rio, Marcus Walz et de Rodrigo Germande.

En terminant septième de l’épreuve qui n’est malheureusement pas distance olympique, le sociétaire de l’A.S.Mantaise constitue l’une des rares bonnes surprises françaises de cette manche de Coupe du Monde. La 15ème place de Franck Le Moel en K4 500m associé à son équipier de biplace et à Pierrick Bayle de Saint Laurent Blangy (62) et Jérémy Leray de Louviers (27) est à mettre sur le compte du contexte psychologique  de l’équipe de France. «Le cœur n’y était plus». Après ce résultat décevant, une éventuelle sélection olympique du kayakiste mantais pour Tokyo semble s’être définitivement éloignée.

Toutefois compte-tenu de sa bonne performance en kayak biplace 500m,  le pagayeur «jaune et bleu» devrait être aligné dans cette configuration aux prochains championnats d’Europe, début juin à Poznan (Pologne). Après cette compétition, Franck Le Moel rejoindra le reste de l’équipe Mantaise qui prépare déjà les championnats de France de Gravelines (59) du 7 au 11 juillet prochain.

mantes-actu.net

abou
Par abou mai 27, 2021 13:35

Abonnez-vous à notre newsletter