Mantes-la-Jolie : l’affaire des lycéens transférée de Versailles au parquet de Nanterre

abou
Par abou février 5, 2019 20:50

Mantes-la-Jolie : l’affaire des lycéens transférée de Versailles au parquet de Nanterre

Aboubakry N’diaye – Publié le 05.02.2019, 20h50

Déposée en décembre à Versailles par le syndicat lycéen UNL après l’arrestation de 151 adolescents près du lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie, la plainte pour violences policières a été dépaysée à Nanterre, a indiqué à l’AFP ce mardi Arié Alimi l’avocat du syndicat, qui en avait fait la demande.

Dans un courrier du 29 janvier dont l’AFP a obtenu copie, le parquet général de Versailles indique la transmission de la plainte de l’UNL au parquet de Nanterre « aux fins de poursuite de l’action publique ».

C’est en marge d’une mobilisation nationale des lycéens le 6 décembre que 151 jeunes âgés de 12 à 21 ans avaient été interpellés près du lycée Saint-Exupéry après des incidents. La vidéo de leur arrestation, genoux au sol et mains sur la tête, avait provoqué un tollé. À l’issue de leur garde à vue, la plupart d’entre eux avaient écopé de simples rappels à la loi.

mantes-actu.net

abou
Par abou février 5, 2019 20:50

Abonnez-vous à notre newsletter