Magnanville : un éducateur du club de foot soupçonné d’attouchements sur des jeunes

abou
Par abou janvier 24, 2020 19:16

Magnanville : un éducateur du club de foot soupçonné d’attouchements sur des jeunes

Aboubakry N’diaye – Publié le 24.01.2020, 19h13 – MAJ le 24.01.2020, 21h21

Un homme d’une cinquantaine d’années a été interpellé jeudi matin puis placé en garde à vue matin dans les locaux de la brigade de protection de la famille des Mureaux. 

Éducateur des catégories U16 et Critérium (samedi après-midi) au club de foot de Magnanville, il est soupçonné d’attouchements sur des adolescents. Selon nos informations, les faits remontent depuis plusieurs années et des plaintes auraient été déposées à ce jour.

Salarié chez l’entreprise Selmer à Mantes-la-Ville qui fabrique des saxophones, clarinettes et becs haut de gamme, le suspect aurait récemment arbitré la rencontre qui opposait le Variétés Club de France et le Vinsky FC et les sapeurs-pompiers.

Maire DVG de Magnanville, Michel Lebouc a réagi via un communiqué que vous pouvez lire ci-dessous :

« Mercredi 22 janvier 2020, j’ai été mis au courant par le commissariat de Mantes-la-Jolie qu’une enquête avait été ouverte suite à plusieurs plaintes à l’encontre d’un membre du Football Club de Magnanville.

Au regard des éléments portés à ma connaissance à ce jour, je ne suis pas en mesure d’apporter plus de détails concernant cette procédure. J’ai confiance en la justice pour faire toute la lumière dans cette affaire en application du principe de présomption d’innocence et pour statuer sur les suites à donner.

En attendant les résultats de l’enquête, et afin d’éviter toute accusation délétère à l’égard de la Ville, il me semble important de rappeler que ces accusations graves visent une personne dans sa sphère privée et ne sauraient en aucun cas impliquer nos structures.

Nous resterons extrêmement vigilants dans le déroulement de l’enquête que je prends très au sérieux et je serai autant facilitateur que possible pour la Police. En tant que représentant de l’État à l’échelon de la commune, je prendrai également toutes les mesures nécessaires pour contribuer à la protection de notre jeunesse.

Pour finir, je me soumettrai désormais à mon droit de réserve en appelant au respect des victimes potentielles. »

mantes-actu.net

abou
Par abou janvier 24, 2020 19:16

Abonnez-vous à notre newsletter