Vincent Peillon: « l’école touche aussi les mœurs »

abou
Par abou août 30, 2013 13:37

Vincent Peillon: « l’école touche aussi les mœurs »

Aboubakry N’diaye – Publié le 30/08/2013, 13h37

PEILLON 1-1À quelques jours de la rentrée scolaire, Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, s’est rendu aujourd’hui au collège Jules Ferry de Mantes-la-Jolie (Yvelines), accompagné de Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la famille.

Les deux membres du gouvernement de Jean-Marc Ayrault où, ce déplacement en binôme sur le terrain est une première, ont évoqué le dispositif d’achat groupé de fournitures scolaires mis en place pour cette nouvelle année scolaire par la Fédération des conseils de parents d’élèves. En effet, cette initiative de la FCPE a abouti à la distribution de kits d’une valeur de 54€ (35% d’économies) à une cinquantaine de familles.

PEILLON 1-2La matinée de Vincent Peillon s’est déroulée en deux étapes. Tout d’abord, il a assisté à la remise des kits de fournitures aux familles concernées et la présentation par les parents d’élèves du dispositif d’achat groupé. Passé cette étape, les deux ministres ont échangé longuement sur les fournitures scolaires avec la FCPE et l’équipe pédagogique sous la présence d’un bon nombre d’élus du département.

Mr Bailly, la petite graine

Interrogé sur le procédé par Mme Cornu-Malvaud, principale du collège, Mr Bailly, professeur de Mathématiques a affirmé « qu’il faut standardiser la pratique pédagogique. La calculatrice est un vrai problème ». Pour lui « tous les élèves doivent avoir la même calculette puisque toutes nos pas les mêmes fonctionnalités et certains se retrouvent en difficulté. » « Vous êtes donc la petite graine » déclarait tout sourire Mr Peillon.

«La réussite scolaire des 12 millions d’élèves de l’hexagone passe par le travail rigoureux entre les équipes pédagogiques et les familles. Ce dispositif est une bonne initiative dans la mesure où il y a un gain économique » a déclaré Vincent Peillon. «Le rapprochement entre les familles et les professeurs est quelque chose de déterminant. Je tire mon coup de chapeau à tous les acteurs du dispositif. L’école touche aussi les mœurs» a-t-il ajouté.

Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la famille confiait : « les familles sont là pour contribuer à la réussite de leurs enfants. Il faut renforcer notre soutien aux foyers mais encourager aussi les enseignants. »

 

abou
Par abou août 30, 2013 13:37
Écrire un commentaire

Sans commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Abonnez-vous à notre newsletter