SNCF – Mantes-la-Jolie : le maire interpelle le président de la région Normandie au sujet des trains directs

abou
Par abou mars 20, 2019 20:18

SNCF – Mantes-la-Jolie : le maire interpelle le président de la région Normandie au sujet des trains directs

Aboubakry N’diaye – Publié le 20.03.2019, 20h00

Raphaël Cognet a adressé en début de semaine un courrier à Hervé Morin, président de la Région Normandie. Le maire LR de Mantes-la-Jolie a signalé dans la lettre son « opposition totale à la suppression d’un ou plusieurs arrêt(s) en gare de Mantes-la-Jolie des trains directs en heure de pointe, le matin comme le soir. »

L’édile a également « annoncé vouloir organiser ces prochains jours une mobilisation avec les usagers pour les informer des intentions portées par la Région Normandie. »

Ci-dessous le contenu de la lettre :

Monsieur le Président,

Comme vous le savez, la ligne vers la gare Saint-Lazare, empruntée par de nombreux Mantais et Normands, est complètement saturée. Les conditions actuelles de transports entre Mantes-la-Jolie et Paris sont absolument catastrophiques.

Le transport n’étant pas de la compétence de la ville, je ne suis pas impliqué directement dans les négociations en cours sur le cadencement des trains. Je sais, à cette fin, compter sur le soutien de la région Ile-de-France, du département des Yvelines et de la communauté urbaine GPS&O pour défendre les intérêts du territoire que je représente.

Je souhaite cependant par ce courrier vous signaler mon opposition totale à la suppression d’un ou plusieurs arrêt(s) en gare de Mantes-la-Jolie des trains directs en heure de pointe, le matin comme le soir.

La position défendue par votre collectivité à la table des négociations ignore le sort des voyageurs Mantais. Je vous invite d’ailleurs, à votre convenance, à voyager à mes côtés sur cette ligne en heure de pointe pour comprendre les désagréments vécus au quotidien par les mantais. C’est la raison pour laquelle je vous annonce vouloir organiser ces prochains jours une mobilisation avec les usagers pour les informer des intentions portées par la Région Normandie et vous exprimer notre ferme opposition.

La galère vécue par les usagers est commune à nos deux territoires. C’est la raison pour laquelle je souhaite toujours que nous puissions conjointement œuvrer pour remédier à cette situation, à travers une action concertée et non unilatérale. L’intérêt général sera seul juge de paix.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma considération la meilleure.

Raphaël COGNET

mantes-actu.net

abou
Par abou mars 20, 2019 20:18

Abonnez-vous à notre newsletter