Mort d’Othmane à Mantes : l’ascensoriste Otis condamné à 60 000 euros d’amende

abou
Par abou décembre 11, 2018 20:47

Mort d’Othmane à Mantes : l’ascensoriste Otis condamné à 60 000 euros d’amende

Aboubakry N’diaye – Publié le 11.12.2018, 20h40

L’ascensoriste Otis a été condamné à Versailles à une amende de 60.000 euros pour homicide involontaire après la mort, en octobre 2015, d’Othmane âgé de 7 ans dans un ascenseur à Mantes-la-Jolie (Yvelines)

Poursuivi au côté d’Otis, le bailleur social Mantes en Yvelines Habitat (MYH), a été relaxé, selon le jugement rendu vendredi 7 décembre par le tribunal correctionnel.

Le tribunal n’a pas suivi le ministère public, qui avait requis à l’audience une bien plus lourde amende, et ce pour les deux sociétés: 225.000 euros, soit le maximum légal.

Selon les éléments de l’enquête, Othmane aurait quitté le domicile familial pour acheter un sandwich avec son frère aîné. Mais arrivé en bas, il aurait décidé de remonter pour aller chercher de l’argent. D’après la mémoire électronique de l’ascenseur, Othmane serait entré dans l’appareil vertical avec sa trottinette vers 19h15.

Pour une raison indéterminée, la patinette se serait coincée dans la porte et le guidon aurait accroché le coup d’Othmane dans des circonstances qui risquent de rester imprécises. L’autopsie pratiquée mardi dernier sur Othmane a révélé qu’il serait mort étouffé. Cependant, son larynx n’a pas été brisé.

L’appareil avait fait l’objet d’un contrôle la veille des faits, lors duquel le technicien n’avait constaté aucun dysfonctionnement.

L’audience civile, consacrée aux dommages et intérêts, a été fixée au 11 juin 2019.

mantes-actu.net

 

 

abou
Par abou décembre 11, 2018 20:47

Abonnez-vous à notre newsletter