Mantes-la-Ville : la halle Sulzer réhabilitée avec l’université, un jardin couvert et un équipement culturel régional

abou
Par abou décembre 9, 2020 19:25

Mantes-la-Ville : la halle Sulzer réhabilitée avec l’université, un jardin couvert et un équipement culturel régional

Aboubakry N’diaye – Publié le 09.12.2020, 19h25

Un point presse sur la zone d’aménagement concerté Mantes Université s’est tenu  lundi 7 décembre en présence de Pierre Bédier, Président de l’EPAMSA, Président du Conseil départemental des Yvelines, Sami Damergy, second Vice-président de l’EPAMSA, Maire de Mantes-la-Ville et Emmanuel Mercenier, Directeur général de l’EPAMSA, pour présenter les avancées et les perspectives de l’opération.

Une programmation tripartite pour la Halle Sulzer 

Témoin architectural et symbole de l’identité industrielle du territoire, la Halle Sulzer sera conservée et réhabilitée. L’objectif, comme le précise Emmanuel Mercenier, Directeur général de l’EPAMSA, « est de faire tomber les murs périphériques ainsi que la toiture actuelle et de conserver, en la rénovant, la structure métallique de la Halle pour y intégrer une programmation tripartite tout du long de ses 300 mètres de long : l’université dans la partie Est, un jardin ouvert-couvert au centre et un équipement culturel structurant dans la partie Ouest ».

Le lot H4 accueillera le programme universitaire où l’IUT et Mécavenir mutualiseront les espaces. Le projet, sous maîtrise d’ouvrage du Département des Yvelines, permettra à des bâtiments légers en construction bio-sourcée de se glisser sous la structure métallique de la Halle, ainsi mise en valeur. La partie centrale de la Halle Sulzer, près de 100 mètres, sera transformée en mail planté.

Pensé comme un espace couvert et ouvert sur ses faces latérales, cet aménagement de type « jardin d’hiver » permettra de développer un cœur végétalisé. Dans la partie Ouest, le lot H2 est aujourd’hui identifié pour accueillir un équipement culturel à rayonnement régional. 

L’objectif est d’intervenir dès l’année prochaine sur la Halle Sulzer pour ensuite y développer un urbanisme transitoire. Une pépinière provisoire sera implantée pour cultiver in-situ les futurs arbres qui seront replantés le long des futures voiries publiques de l’opération, assurant ainsi le pré-verdissement hors sol de l’opération.

mantes-actu.net

abou
Par abou décembre 9, 2020 19:25

Abonnez-vous à notre newsletter