Mantes-la-Ville : des habitants victimes de racisme sur une plage normande

abou
Par abou juillet 9, 2016 23:44

Mantes-la-Ville : des habitants victimes de racisme sur une plage normande

A.N – Publié le 09.07.2016, 23h45 – MAJ le 13.07.2016, 10h40

En ce weekend ensoleillé, des milliers de Franciliens ont pris la direction de la Normandie pour rejoindre les plages. Ce fut le cas ce samedi pour une centaine d’habitants de Mantes-la-Ville (Yvelines) grâce à une sortie organisée par les centres de vie sociale (CVS) de la municipalité à Blonville-sur-Mer (Calvados).

Selon nos informations, les Mantevillois (enfants, adultes, personnes âgées) auraient été victimes de racisme. Le personnel de la plage leur aurait demandé « d’aller plus loin ». Ils auraient donc pris place sur un autre endroit pour se baigner, situé à plus d’un kilomètre. Mais le maire de la commune se serait présenté accompagné d’un policier municipal et la baignade leur aurait été interdite.

« On s’est vite aperçu que l’on gênait et que cela était dû à notre apparence (femmes voilées, familles d’origine africaines) » a affirmé l’une des participantes sur le réseau social Facebook. D’autres propos racistes auraient été entendus : « qu’ils retournent dans leur cité, ils n’ont rien à faire ici ».

Blonville est une destination prisée par des personnalités du spectacle ou de la finance. La tranquillité de sa plage de sable fin et son caractère familial lui a donné au début du XXe siècle le surnom de « Paradis des Enfants ».

Droit de réponse :

D’après le maire, le groupe n’aurait pas apprécié d’être déplacé et la situation serait devenue plus difficile lorsque les habitants de Mantes-la-Ville ont décidé de se baigner dans une zone non surveillée. « Plusieurs adultes avec des enfants se baignaient dans le chenal réservé aux bateaux ce qui est strictement interdit et ont refusé de revenir dans la zone de bain.

mantes-actu.net

abou
Par abou juillet 9, 2016 23:44

Abonnez-vous à notre newsletter