Mantes-la-Jolie : l’ex-adjointe au maire Khadija Moudnib condamnée pour diffamation envers Pierre Bédier

abou
Par abou juin 24, 2020 01:00

Mantes-la-Jolie : l’ex-adjointe au maire Khadija Moudnib condamnée pour diffamation envers Pierre Bédier

Aboubakry N’diaye – Publié le 24.06.2020, 01h00

Par jugement rendu le 23 juin 2020, le tribunal judiciaire de Paris a déclaré Khadija Boulinguez-Moudnib coupable de diffamation publique envers Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, suite à une publication en 2018 sur les réseaux sociaux.

Khadija Boulinguez-Moudnib a été adjointe au maire de Mantes-la-Jolie de 2014 à 2017 et candidate aux législatives de 2017 sur la huitième circonscription des Yvelines.

Ci-dessous le communiqué du conseil départemental des Yvelines :

Le tribunal judiciaire de Paris vient de condamner Khadija Boulinguez-Moudnib, responsable La République En Marche de la huitième circonscription des Yvelines, au paiement d’une amende de 1 000 € assortie du sursis pour diffamation envers un citoyen chargé d’un mandat public, et au paiement des sommes de 1 000 € à titre de dommages-intérêts et 1 500€ à titre des frais de procédures.

Pierre Bédier se félicite de cette décision du Tribunal judiciaire de Paris qui condamne les propos diffamatoires portant atteinte à son honneur et à sa considération ainsi qu’à celles de l’ensemble de ses collaborateurs.

Dans une publication Facebook datée du 12 juillet 2018, prenant prétexte d’une actualité relative à l’élection du Président du Conseil de surveillance de la société du Grand Paris, Khadija Boulinguez-Moudnib avait appelé les électeurs et les militants LREM à évincer Pierre Bédier de la vie politique en usant de propos injurieux et diffamatoires.

mantes-actu.net

abou
Par abou juin 24, 2020 01:00

Abonnez-vous à notre newsletter