Mantes-la-Jolie : enquête ouverte après une plainte pour « violences policières »

abou
Par abou novembre 12, 2017 23:50

Mantes-la-Jolie : enquête ouverte après une plainte pour « violences policières »

Aboubakry N’diaye – Publié le 12.11.2017, 23h50

MLJ POLICE

Crédit Photo BFM TV

Une enquête a été ouverte par le parquet de Versailles pour « violences par dépositaire de l’autorité publique » après une interpellation mardi dernier au Val Fourré à Mantes-la-Jolie, au cours de laquelle un homme de 27 ans a été brûlé aux bras, a indiqué le parquet dimanche.

Le bureau de déontologie de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) a été saisi, a indiqué le parquet, qui assure que « cette affaire est prise très au sérieux ».

« Aucune opposition »

Selon l’avocat, le plaignant se trouvait dans la cité du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie, quand des policiers sont arrivés pour contrôler un véhicule. Le jeune homme, qui possédait les clés de la voiture appartenant à l’un de ses amis, a proposé aux policiers de l’ouvrir. Ces derniers n’y ont rien trouvé.

Selon Me Calvin Job, son client a alors consenti à embarquer sans « aucune opposition » pour un contrôle d’identité, à bord d’un second fourgon, arrivé sur les lieux.

C’est durant le trajet, vers le commissariat, que le plaignant aurait été menotté, frappé, et traité de « sale négro », rapporte son avocat. Son client aurait été « maintenu » contre le système de chauffage du fourgon. L’homme aurait alors crié : « Ça me brûle », avant de perdre connaissance.

Deux jours d’ITT

Une fois arrivés au commissariat, les policiers ont appelé les pompiers qui ont transporté le jeune homme à l’hôpital. Celui-ci en est ressorti le lendemain avec deux jours d’ITT pour des brûlures aux mains. L’homme a subi une greffe de peau vendredi, à l’hôpital Saint-Louis, à Paris, a indiqué son avocat.

« Outrage et rébellion »

Selon une source policière, rapportée par l’AFP, la brigade spécialisée de terrain (BST) de Mantes-la-Jolie a interpellé ce jour-là un individu « très virulent » pour « outrage et rébellion »

mantes-actu.net

abou
Par abou novembre 12, 2017 23:50

Abonnez-vous à notre newsletter