Magnanville : le maire en colère contre les prostituées

abou
Par abou octobre 27, 2015 21:12

Magnanville : le maire en colère contre les prostituées

A.N – Publié le 27.10.2015, 18h45

illustration

illustration

Michel Lebouc, maire DVG de Magnanville est très en colère. En effet, l’édile socialiste aurait envoyé le 7 octobre dernier une note sur le dossier de la prostitution sur Magnanville aux présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Depuis plusieurs années, les prostitués se positionnent tout au long de l’avenue de l’Europe entre 22 heures et 4 heures du matin.

Un grand nombre de passants s’exercent à de nombreux va-et-vient tout au long de la nuit. Le maire aurait déclaré par courrier : « les prostituées exercent sur la Rd 928, à la sortie de l’A13, un axe très fréquenté par les automobilistes et les piétons de tous âges. Elles engendrent des nuisances sonores, visuelles et sanitaires conséquentes, écrit-il. Notre constat est que ni la mairie, ni la police, ni la justice ne peuvent agir en raison de l’absence de cadre légal. Sur ce point, Magnanville attend une action des assemblées délibérantes. »

En effet, les services de police se retrouvent sans ressources puisque dès qu’une prostituée est interpellée, elle revient aussitôt à la charge en écopant d’une simple amende. Depuis, le nombre de prostitués aurait augmenté en 3 ans. Elles seraient passées de 2 à 15.

mantes-actu.net

abou
Par abou octobre 27, 2015 21:12

Abonnez-vous à notre newsletter