Magnanville : la médiathèque « Le Grenier des Arts » ouvrira le 29 février

abou
Par abou février 26, 2020 17:30

Magnanville : la médiathèque « Le Grenier des Arts » ouvrira le 29 février

Aboubakry N’diaye – Publié le 26.02.2020, 17h30

La médiathèque « Le Grenier des Arts », située rue de la Mare Pasloue, ouvrira ses portes le samedi 29 février. La journée débutera à 10 heures : La municipalité, la famille Grenier, anciennement propriétaire de la maison de maître, les institutionnels et les acteurs locaux inaugureront les lieux. Le Conseil Municipal d’Enfants sera présent pour l’occasion et lira des citations. La découverte des lieux par les invités sera proposée en musique.

Ouverture au public à partir de 14 heures 30

Le public sera accueilli de 14 heures 30 à 18 heures pour découvrir les lieux. Une conteuse cubaine Yaida Jardines Ochoa proposera, sur inscription auprès des bibliothécaires, son conte “Chat qui sourit” lors de deux représentations, à 15h et 16h45. Entre ces deux représentations, un goûter sera proposé aux visiteurs.

Retour sur l’histoire de la médiathèque

La maison de maître datant du XVIIIe siècle, partie centrale de la médiathèque, a été rachetée à la famille Grenier, en 2013, par l’Établissement Public Foncier des Yvelines. Cette acquisition est consécutive au souhait de la municipalité de conserver la maison pour la réhabiliter en médiathèque.

Elle constitue, ainsi que ses abords paysagers, un élément patrimonial fort de la ville qui renforcera le lien social, ciment de la population magnanvilloise.

Les travaux de réhabilitation ont débuté en février 2019. Le projet définitif de la médiathèque avec ses deux extensions en verre se dessine six mois après. C’est un espace spacieux de 500 m2, mêlant histoire et modernité, qui s’apprête aujourd’hui à accueillir le public. Le rez-de-chaussée comprend un espace d’accueil, des espaces pour les plus jeunes, les adolescents et les adultes. Le premier étage comprend une salle d’étude et est équipée de postes informatiques ainsi qu’un espace consacré aux animations et expositions.

Dans le jardin, un kiosque permettra aux visiteurs de flâner en extérieur pour des lectures notamment. L’aspect écologie est également un élément fort de cette réalisation. Le jardin est arboré, avec notamment un mûrier-platane datant du règne d’Henri IV qui a pu être conservé. Des cuves de récupération des eaux pluviales permettront d’arroser les extérieurs.

Pourquoi ce nom ?

Les Magnanvillois ont été invités à participer au choix de sa dénomination. Ils avaient jusqu’au 19 janvier pour choisir entre 6 propositions. C’est au Conseil Municipal d’Enfants qu’est revenu le choix final sur la base de deux appellations « Le Grenier des Arts » et « la M’Art Pasloue », au cours de sa première séance de travail.

Après débat, « Le Grenier des Arts » a été choisi pour faire référence au nom de famille des anciens propriétaires et pour mettre en lumière les Arts qui rayonneront désormais sur la commune. L’annonce a été faite en vidéo par les enfants sur le site internet et la page Facebook de la ville.

mantes-actu.net

abou
Par abou février 26, 2020 17:30

Abonnez-vous à notre newsletter