Guerville : Valene n’incinérera plus les ordures ménagères de l’agglomération mantaise

abou
Par abou juillet 2, 2014 13:09

Guerville : Valene n’incinérera plus les ordures ménagères de l’agglomération mantaise

Aboubakry N’diaye – Publié le 02.07.2014, 12h50

(LP/MG)

(LP/MG)

Au 1er novembre, le traitement des ordures ménagères de la région mantaise ne se fera plus à Valene, un centre d’incinération basé à Guerville (Yvelines). En effet, le groupe Veolia vient d’annoncer qu’il réduira rigoureusement l’activité de cette usine dont il est propriétaire.

Valene emmagasinera les déchets quelques heures avant qu’ils ne soient  envoyés vers des sites d’incinération situés à Carrières-sous-Poissy et Plaisir. Cette décision est sans conséquence sur le ramassage des ordures de la région.

Au niveau social, cette entraîne la disparition de 23 des 28 emplois de Valene. Les salariés pourraient être reclassés dans d’autres entreprises dépendantes de Veolia implantées dans le secteur de Mantes-la-Jolie ou ailleurs en région parisienne. « Il n’y aura aucun licenciement » promet Didier Courboillet, directeur régional de Veolia Propreté.

Le reclassement des salariés concernés reste à préciser

La communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines (Camy) propriétaire des murs et premier client de Veolia avait d’ailleurs fait du volet social une priorité. « C’était l’une de nos trois exigences » confie Paul Martinez, président (SE) de la Camy. « Je ne signerai pas l’avenant au contrat qui nous lie avec Veolia tant que je n’aurai pas de garanties solides sur le reclassement. Les salariés doivent être reclassés dans un rayon raisonnable et acceptable, dans les Yvelines, le Val-d’Oise et l’Eure » a-t-il ajouté.

Cependant, les syndicats promettent d’être vigilants sur ce point. Pour un membre de la CGT, « la vie de famille des employés doit être respectée. Et si départ il doit y avoir, les indemnités doivent être à la hauteur. »

Un courrier a été envoyé par la CGT aux maires de l’agglomération mantaise pour dénoncer les incohérences de Veolia dans ce dossier. Le groupe a toujours justifié sa décision par l’état de Valene, jugée « technologiquement dépassée et onéreuse. » La centrale syndicale s’interroge sur son « non-sens » au regard, par ailleurs, des récents investissements réalisés en 2012 et de l’augmentation de la population dans le Mantois.

mantes-actu.net

abou
Par abou juillet 2, 2014 13:09
Écrire un commentaire

Sans commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Abonnez-vous à notre newsletter