État d’urgence : la grosse galère à Mantes-la-Jolie

abou
Par abou novembre 28, 2015 14:39

État d’urgence : la grosse galère à Mantes-la-Jolie

A.N – Publié le 28.11.2015, 14h30

image amateur

image amateur

Depuis la mise en place de la loi relative à l’état d’urgence, beaucoup de Mantais s’interrogent puisque plusieurs perquisitions administratives ont eu lieu à Mantes-la-Jolie ces derniers jours.

Historiquement votée pour faire face aux événements liés à la guerre d’Algérie, la loi est toujours en vigueur et actuellement appliquée sur tout le territoire depuis les attentats du 13 novembre 2015 en Île-de-France.

Lors des perquisitions, les forces de l’ordre recherchent tous types d’armes, de l’argent liquide ou bien des éléments qui permettraient de démanteler des cellules de terroristes actives. C’est vrai, mais d’où viennent leurs sources ? Délations, suspicions ? Même les anciens délinquants sont ciblés pour éviter tout risque d’attentats.

Les perquisitions administratives menées sur Mantes-la-Jolie ont provoqué la colère de certains habitants qui ne comprennent pas les descentes musclées dans les logements ou maisons en journée ou même la nuit.

Parfois, elles s’avèrent totalement inutiles surtout lorsque les policiers ne trouvent rien dans un foyer. Mais l’état d’urgence, c’est le risque zéro. Alors pour ne pas dire, soyez patients, il reste deux mois et demi et dites-vous que c’est pour la bonne cause.

mantes-actu.net

 

abou
Par abou novembre 28, 2015 14:39

Abonnez-vous à notre newsletter