Diffamation envers Pierre Bédier : « je me réserve le droit d’interjeter appel » affirme Khadija Moudnib

abou
Par abou juin 26, 2020 21:10

Diffamation envers Pierre Bédier : « je me réserve le droit d’interjeter appel » affirme Khadija Moudnib

Aboubakry N’diaye – Publié le 26.06.2020, 21h10

Par jugement rendu le 23 juin 2020, le tribunal judiciaire de Paris a déclaré Khadija Boulinguez-Moudnib coupable de diffamation publique envers Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, suite à une publication en 2018 sur les réseaux sociaux.

Ce vendredi, l’ancienne adjointe au maire de Mantes-la-Jolie (2014/2017) a déclaré que « la condamnation n’est pas effective puisqu’elle se réserve le droit d’interjeter appel ». Découvrez ci-dessous le communiqué de l’ex-candidate aux législatives de 2017 sur la huitième circonscription des Yvelines.

« Le 23 juin 2020, le tribunal judiciaire de Paris a décidé que ma publication du 12 juillet 2018, sur ma page Facebook @khadijaMoudnib78, me rendait coupable de diffamation publique envers Pierre Bédier.

Je précise que contrairement à ce qui a été publié jusque-là, la condamnation n’est pas effective puisque je me réserve le droit d’interjeter appel.

La condamnation prévoit que je verse à Pierre Bédier : 2 500 € pour le préjudice subi…

Le tribunal a considéré que puisque les documents que j’ai versés pour ma défense ont été publiés après ma publication, ils ne peuvent être utilisés pour attester de ma bonne foi.

Peut-être que je n’aurais pas été condamnée si j’avais fait la même publication en juillet 2020…

À suivre… »

mantes-actu.net

abou
Par abou juin 26, 2020 21:10

Abonnez-vous à notre newsletter