Départs en vacances : Fatigué ? Faites une pause

abou
Par abou juillet 12, 2017 15:19

Départs en vacances : Fatigué ? Faites une pause

Aboubakry N’diaye – Publié le 12.07.2017, 15h10

SAPN 2À l’heure des départs en vacances, le personnel autoroutier du groupe Sanef rappelle à ses clients que pour lutter contre la somnolence au volant la seule solution c’est de faire régulièrement des pauses.

Une pause réussie doit durer entre 20 et 30 minutes : il faut marcher, détendre ses muscles endoloris par la station assise de la conduite, prendre une collation (légère), boire un café ou un thé.

Mieux vaut éviter de prendre la route des vacances avec une dette de sommeil (départ très matinal après une nuit écourtée) ou après la journée de travail. Il faut partir reposé après une bonne nuit, ou une sieste, en cas de conduite de nuit.

Toujours éviter l’alcool, les repas trop lourds, la chaleur, qui favorisent la somnolence. L’utilisation du téléphone ou de tout autre objet connecté, ainsi que certains médicaments présentent également des risques importants pour la conduite.

L’hypovigilance : une cause d’accident sous-estimée très dangereuse

En 2016, l’endormissement était responsable de 26,5% des accidents mortels sur autoroute, la distraction de 16,3 %. Ces 2 phénomènes conjugués, trop largement sous-estimés par les conducteurs, sont la cause de près d’1 accident mortel sur 2 en France. L’hypovigilance multiplie par 8 le risque d’accident.

Les effets de la somnolence et des distractions, sur la conduite, sont dangereux : mauvaise appréciation de la vitesse, temps de réaction plus long (en moyenne 30% plus long après 2 heures de conduite, perturbations visuelles (éblouissements, champ de vision rétréci…)

Les signes qui doivent alerter, et les remèdes à la somnolence

Pour lutter contre la somnolence au volant, il n’y a qu’une seule solution : faire une pause. Il
s’agit tout d’abord de repérer les signes avant-coureurs, et ils sont nombreux : difficultés à se concentrer, besoin incessant de changer de position, raideur de la nuque et/ou du dos, fourmillements dans les membres, picotement des yeux, bâillements répétés… À l’apparition d’un de ces signes : aucun doute, il faut faire une pause !

mantes-actu.net

abou
Par abou juillet 12, 2017 15:19

Abonnez-vous à notre newsletter