Collège Jules Ferry à Mantes : grève du personnel jeudi pour dénoncer les conditions de travail avec le Covid-19

abou
Par abou novembre 4, 2020 00:55

Collège Jules Ferry à Mantes : grève du personnel jeudi pour dénoncer les conditions de travail avec le Covid-19

Aboubakry N’diaye – Publié le 04.11.2020, 00h55

Des personnels du collège Jules Ferry de Mantes-la-Jolie vont se mettre massivement en grève jeudi 5 novembre pour protester contre une rentrée scolaire qui se déroule dans des conditions déplorables et dangereuses pour l’ensemble de la communauté éducative.

Découvrez ci-dessous le communiqué. 

« Nous constatons collectivement qu’il est impossible, avec plus de 630 élèves dans un établissement conçu pour n’en accueillir que 550, avec plus de 410 élèves inscrits à la restauration scolaire, avec des effectifs de nettoyage et de surveillance insuffisants pour faire respecter les gestes-barrière, de respecter le protocole sanitaire dit « renforcé » du ministre Blanquer et qui consiste en réalité en des mesures inapplicables au plan local. 

Pour ne citer que la cantine, à l’heure où le confinement des restaurants publics est de rigueur, ce sont chaque jour plus de 200 adolescents qui s’entassent dans un local fermé pour déjeuner dans la plus grande promiscuité, sans aucune protection sérieuse !

Afin de protéger les élèves, les professeurs, les personnels et toutes les familles qui leur sont liées, nous exigeons :

La création en urgence de demi-groupes en classe, ce qui aura pour effet immédiat de permettre la distanciation d’1 mètre et de sécuriser un peu la restauration scolaire,

La mise à disposition pour tout le personnel de masques chirurgicaux de la part de notre employeur, l’Etat, qui doit s’appliquer à lui-même ses propres exigences,

La transparence quotidienne sur le nombre réel de cas-contact et de cas de Covid avérés parmi nos effectifs, un comptage local et national sérieux de ceux-ci au-delà du seul nombre de classes fermées (pour rappel, il faut 3 cas confirmés pour envisager une fermeture de classe, ce qui a pour conséquence de n’en presque jamais fermer),

Les prises de paroles du Ministre sont régulièrement contraires à ce que nous observons chaque jour sur le terrain en termes de reconnaissance et de moyens concrets. Le protocole sanitaire mis en place actuellement est inférieur, en pleine « explosion épidémique », à celui mis en place pour le déconfinement de la première vague.

Par ailleurs, les conditions particulièrement difficiles dans lesquelles l’hommage national à notre collègue Samuel Paty a dû être rendu, témoignent du mépris le plus total du cœur même notre métier. Aucun temps n’a été laissé aux enseignants afin de se coordonner le lundi matin pour des choix pédagogiques adaptés à leur public, et ce en contradiction avec les engagements pris par le ministère auprès de nos représentants syndicaux. 

Depuis longtemps maintenant, rien n’est fait pour rassurer le corps enseignant sur la place réelle de l’Education dans les priorités de l’État. Nous n’en pouvons plus, finissons-en avec le « pas de vague » !

Nous demandons aux familles de prendre la mesure de ce qui se passe actuellement dans leurs établissements scolaires de proximité et de nous soutenir dans cette action pour la sécurité de tous.

Des personnels du collège Jules Ferry

abou
Par abou novembre 4, 2020 00:55

Abonnez-vous à notre newsletter