Agressions sexuelles à Magnanville : la France demande la levée de l’immunité du fils d’un diplomate de la RDC

abou
Par abou juin 5, 2014 19:17

Agressions sexuelles à Magnanville : la France demande la levée de l’immunité du fils d’un diplomate de la RDC

Aboubakry N’diaye – Publié le 05.06.2014, 19h15

article_quai_d_orsayLe ministère des affaires étrangères a demandé la levée de l’immunité du fils d’un diplomate congolais soupçonné d’agressions sexuelles.

Une affaire Paris – Kinshasa! Le fils d’un diplomate de la République Démocratique du Congo est soupçonné d’avoir commis ces derniers jours au moins cinq agressions sexuelles contre des adolescentes dans les rues de Magnanville (Yvelines). Une vieille dame aurait été victime d’une exhibition sexuelle par le même suspect âgé de 14 ans.

Interpellé le 27 mai dernier puis relâché car protégé par l’immunité diplomatique de son père, haut responsable de l’ambassade de la République du Congo (RDC), l’adolescent aurait récidivé mardi dernier. Une fille de 16 ans a déposé plainte au commissariat de Mantes-la-Jolie dans l’après-midi qui se dit avoir été victime d’attouchements.

Selon une information de BFMTV, les autorités françaises ont « demandé officiellement aux autorités congolaises de lever les immunités de cette personne, afin que la justice puisse être rendue sur ces faits graves », a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay ce jeudi lors d’un point presse.

Les prélèvements ADN effectués par les policiers sur le jeune agresseur étaient considérés comme illégaux et avaient dû être détruits. Mais l’adolescent avait récidivé quelques jours plus tard, provoquant la colère des familles des victimes.

mantes-actu.net

abou
Par abou juin 5, 2014 19:17
Écrire un commentaire

Sans commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Abonnez-vous à notre newsletter