Rodéos à moto : des habitants de Mantes-la-Jolie réclament des ralentisseurs

abou
Par abou octobre 10, 2018 15:23

Rodéos à moto : des habitants de Mantes-la-Jolie réclament des ralentisseurs

Aboubakry N’diaye – Publié le 10.10.2018, 14h30

À Mantes-la-Jolie, des habitants du Val Fourré qui se plaignent de voir passer des motocross et quads à des vitesses excessives demandent des ralentisseurs.

«Il faut des ralentisseurs car les vitesses sont excessives sur la route qui part de la rue Denis Diderot jusqu’à la rue du Docteur Godeau, constate Anissa, riveraine du quartier des Peintres et Médecins.

Pour Mr Konaté, c’est la rue Marie Laurencin la plus dangereuse. Domicilié rue Paul Cézanne, le septuagénaire constate avec impuissance, les défilés de motos, quads et engins en tous genres surtout quand il fait beau. « On a peur que les gamins ou personnes âgées qui se fassent renverser.

Ça n’arrête pas, les jeunes qui font du rodéo avec un motocross ou un quad dans la rue doivent être sanctionnés sévèrement par la justice » ajoute-t-il.

7789285715_une-scene-de-rodeo-urbain-a-clichy-sous-bois-28-aout-2009

Une nouvelle loi permettant de lutter contre les rodéos à moto est entrée en vigueur le 3 août dernier. Le texte prévoit des peines pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Le but de cette loi est de permettre aux forces de l’ordre de pouvoir caractériser plus simplement et sanctionner plus lourdement les rodéos sauvages et les amateurs de « cross-bitume » (motos de cross, pit bike, quad et autre dirt non homologués…) qui se multiplient en France depuis des années et qui empoissonnent la vie de nombreux riverains et représentent de réels dangers.

mantes-actu.net

abou
Par abou octobre 10, 2018 15:23

Abonnez-vous à notre newsletter