Politique : « l’embrouille » entre les deux maires de Magnanville

abou
Par abou avril 6, 2016 18:31

Politique : « l’embrouille » entre les deux maires de Magnanville

A.N – Publié le 05.04.2016, 18h30

MANTES-ACTU-PICLe torchon brûle entre André Sylvestre et Michel Lebouc. Le premier cité qui a dirigé la commune pendant 31 ans reproche au second, maire DVG depuis 2014 d’avoir dissout l’OMMASEC (Office Magnanvillois Manifestations Activités Socio-Educatives et Culturelles).

À propos de l’association OMMASEC, André Sylvestre s’est exprimé dans l’hebdomadaire le Courrier de Mantes du 23 mars dernier : « j’ai l’impression d’avoir été roulé dans la farine. Ce ne sont pas des méthodes, ils foutent à la poubelle vingt-cinq ans de boulot », a déclaré l’ancien édile historique de la commune.

Après cette attaque, Michel Lebouc a riposté lundi matin au cours d’une conférence de presse: « nous sommes très choqués et attristés par l’article paru dans la presse locale. L’objectif était de continuer le travail engagé par l’ancienne équipe en l’adaptant au contexte d’aujourd’hui. Magnanville consacre 13 % du budget communal. Nous sommes garants d’une bonne gestion des deniers publics et nous avons repris en gestion directe les salles municipales. »

Emmanuel Collin du groupe Magnanville Ensemble Pour l’Avenir a réagi à cette guéguerre: « nous ne participerons à aucun ressenti ou aucun commentaire sur ces écarts personnels, ces manipulations, ces tensions, qui existent depuis longtemps entre le maire actuel, le maire honoraire, le trio à la tête de la ville. »

mantes-actu.net

abou
Par abou avril 6, 2016 18:31

Abonnez-vous à notre newsletter