Mantes-la-Jolie : l’ex-policier accusé d’un viol en cellule condamné à 10 ans de prison

abou
Par abou octobre 29, 2014 22:45

Mantes-la-Jolie : l’ex-policier accusé d’un viol en cellule condamné à 10 ans de prison

Aboubakry N’diaye – Publié le 29.10.2014, 22h30

3372481_justice-illustre-afp-new_640x280

AFP

L’ancien policier accusé d’avoir violé une femme placée en cellule de dégrisement au commissariat de Mantes-la-Jolie (Yvelines) en 2012 a été condamné ce mercredi soir à 10 ans d’emprisonnement par la cour d’assises des Yvelines.

À l’énoncé du verdict, conforme aux réquisitions de l’avocat général, l’accusé, 40 ans, larges épaules, s’est contenté de soupirer et de secouer la tête. Face à lui, la femme qui l’accuse de viol, 46 ans, était en larmes au côté de son mari.

Dans l’après-midi, l’avocat général avait requis dix ans de prison en demandant à la cour «d’être plus sévère que d’habitude» car jugeant un policier chevronné.

Une femme «détenue», dont l’alcool «ralentit la prise de décisions»: la victime «ne pouvait pas être consentante», avait-il soulevé. «C’est un viol, incontestablement».

Le 16 mai 2012, cette Espagnole d’origine marocaine qui venait de noyer son mal-être dans l’alcool avait été transportée au commissariat et placée en cellule de dégrisement.

Elle avait accusé le brigadier chargé de la garde des cellules de lui avoir imposé une fellation et un rapport sexuel sans préservatif au cours de la nuit. Il avait assuré qu’elle était consentante et qu’il s’agissait d’un «malentendu sexuel».

«Puisque la question du viol se pose, la question de l’appel se pose. Mon client est très marqué, ça mérite réflexion», a commenté à l’issue de l’audience Me Olivier Péan de Ponfilly, qui avait plaidé l’acquittement de l’ancien policier.

«Nous sommes soulagés car la défense avait plaidé un acquittement. C’est une peine relativement adaptée à la personnalité d’un homme qui a des enfants, encore un avenir», a déclaré Me Nathalie Langlois-Thieffry, avocate de la partie civile.

Les viols dans la police sont rares. Accusé de «viol commis par personne abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions», l’ancien brigadier, en cours de révocation, encourait 20 ans de réclusion.

AFP

 

 

 

abou
Par abou octobre 29, 2014 22:45
Écrire un commentaire

Sans commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Abonnez-vous à notre newsletter