Luc Chatel (UMP) : « il faut faire sauter le verrou sans bruit»

abou
Par abou octobre 17, 2013 15:30

Luc Chatel (UMP) : « il faut faire sauter le verrou sans bruit»

Aboubakry N’diaye – Publié le 17.10.2013, 15h30

LUC CHATELL’ancien ministre de l’Éducation Nationale Luc Chatel a le sens de la formule quand il s’agit de la réforme des enseignants.

Ce jeudi matin, notre rédaction accompagnée de jeunes mantais est allée à la rencontre de Luc Chatel, député et vice-président délégué de l’UMP.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des séminaires Bastiat, séances de travail organisées par la Fondapol, Fondation pour l’innovation politique. Au cours de ce colloque, Luc Chatel a proposé une réforme en profondeur du décret du 25 mai 1950 sur le statut des enseignants qu’il juge inadapté à l’école du futur.

Par ailleurs, ce proche de François Fillon reconnaît que certaines initiatives associatives ont su très tôt repenser le système d’enseignement dans les collèges et les lycées. Mantes-la-Jolie est à ce titre un exemple où jeunes retraités et étudiants collaborent pour un meilleur accompagnement des écoliers et des familles par un dispositif de tutorat et de soutien scolaire.

Toutefois, « il faut faire sauter le verrou sans bruit » a lancé Luc Chatel tant l’immobilisme et le corporatisme continue à rendre impossible toute réforme.

Enfin, interrogé sur la victoire du candidat du Front National Laurent Lopez face à Catherine Delzers (UMP) dimanche dernier lors de la cantonale partielle à Brignoles, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy accable la responsabilité de tous les partis républicains : « ils n’ont pas su réagir aux colères et aux frustrations des Français ».

abou
Par abou octobre 17, 2013 15:30
Écrire un commentaire

Sans commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Permettez-moi de vous raconter une histoire triste! Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Abonnez-vous à notre newsletter