Foot : le FC Mantois ne soutient pas l’ex-président Éric Aderdor candidat à la présidence de la ligue de Paris

abou
Par abou janvier 5, 2021 13:40

Foot : le FC Mantois ne soutient pas l’ex-président Éric Aderdor candidat à la présidence de la ligue de Paris

Aboubakry N’diaye – Publié le 05.01.2021, 13h40

Le Comité Directeur de la Ligue de Paris Ile-de-France s’est réuni en urgence le 12 décembre dernier. Après concertation avec l’ensemble des membres et Présidents de District, il a été décidé à l’unanimité de la repousser au 5 janvier 2021 à 19 heures et de la convoquer par voie dématérialisée. 

L’élection du président de la Ligue de Paris-Ile-de-France se tiendra ce soir. Président sortant, Jamel Sandjak brigue un troisième mandat. Il affrontera Éric Aderdor, chef d’entreprise ancien président du FC Mantois (N3) qui est soutenu par Michel Moulin qui pourrait se présenter aux élections de la FFF le 13 mars prochain et Thierry Mercier (74 ans), ancien président du district du Val-de-Marne. Ce dernier compte dans sa liste Stéphanie Frappart récemment élue meilleure arbitre féminine du Monde. 

Comme en 2012 et 2016, le FC Mantois votera pour Jamel Sandjak, le président sortant. Le club sang et or ne soutiendra donc pas Éric Aderdor, son ancien président mais toujours dirigeant. « Ils nous a lâché, c’est une démarche personnelle de sa part » confie un membre du comité directeur. « Il a fait un choix et nous le respectons ». 

Interagir avec les clubs pour Développer et Financer le football francilien : c’est l’ambition de la liste IDF menée par Éric Aderdor. Ce dernier, chef d’entreprise et natif de Mantes-la-Jolie défend sa démarche. « J’ai quitté la présidence FC Mantois mais je suis toujours dirigeant.

Ma démarche n’est pas appuyée par le club, c’est dommage. La ligue de Paris Ile-de-France prend beaucoup d’argent sur les licences des clubs franciliens. J’ai constaté sur les comptes du FC Mantois que la ligue de Paris n’avait rien apporté. Mon objectif est de soutenir tous les clubs franciliens».

S’il est élu à la tête de la Ligue de Paris, Éric Aderdor nous a confié qu’il reversa dans un premier temps 3 millions d’euros aux clubs amateurs franciliens spot 12,50 € par licence afin de les aider dans la crise actuelle de la Covid-19. La Ligue de Football de Paris Ile-de-France compte 1 200 clubs et 280 000 licenciés. Verdict ce mardi soir.

mantes-actu.net

abou
Par abou janvier 5, 2021 13:40

Abonnez-vous à notre newsletter